Concours d'Eloquence

3 élèves des sections professionnelles des métiers du bâtiment du lycée ont participé, mardi 14 janvier, aux sélections départementales du concours régional d’éloquence du Groupe La Dépêche

Mardi 14 janvier 2020, il y avait de l’électricité dans la grande salle du lycée Ferroul de Lézignan-Corbières qui accueillait la sélection départementale du concours d’éloquence. Trois élèves du lycée Germaine Tillion, accompagnés de leurs camarades et de leurs professeurs, se sont confrontés à cinq autres candidats issus des autres établissements de l'Aude. Adrien Bernabeu (1e pro MELEC), Dorian Redondo (1e pro TP) et Maël Arnaud (1e pro TBEA) avaient minutieusement préparé leur intervention sur un thème particulièrement d’actualité : le droit au respect de la vie privé. Devant un jury composé de journalistes, d'inspecteurs de l'éducation nationale et d'avocats.

Les élèves ont dû maîtriser leur présentation, le rythme, la diction, la gestuelle pour appuyer la pertinence du discours, accrocher un vaste auditoire, faire passer leurs idées et ouvrir la réflexion. Les élèves se sont inspirés de cas de harcèlement sur les réseaux sociaux, de photos volées et postées à l’insu des protagonistes pour élaborer leurs plaidoiries. Cependant la gestion du stress, de l'enjeu et le niveau d'éloquence des autres candidats ont été un peu meilleurs et nos élèves n'ont pas été sélectionnés pour la grande finale du concours régional. Ils ont retiré cependant une grande satisfaction de leurs prestations et ont été eux mêmes très impressionnés par la qualité de l'oral des candidats en compétition cette année.


 

Maël Arnaud : « Je suis décidé à me défendre et à ne plus laisser faire ceux qui utilisent les réseaux sociaux pour balancer leur haine et gâcher la vie de ceux qui, comme moi, ont perdu leur sens de l’humour à cause de photos volées. »


 

Adrien Bernabeu : « J'espère que l'histoire de ma grand-mère vous aura alerté et que vous ferez le nécessaire pour que les seniors puissent utiliser les nouvelles technologies de la communication en toute sécurité et mieux garantir leur droit au respect de leur vie privée. »

Dorian Redondo : « Arrêtons donc de balancer des fake news à tout va sur nos réseaux sociaux préférés et ayons une attitude citoyenne pour défendre le droit au respect de notre vie privée. »