Résultats sportifs des équipes du lycée

Les filles de l’équipe de handball se déplaçaient à Lézignan pour rencontrer le lycée Ernest Ferroul en finale départementale. Pour une équipe toute neuve, qui n’a jamais eu d’entrainement commun et dont il manquait 2 ou 3 éléments, la prestation est honorable. Match perdu 24-16 mais de l’avis de M.Baudrier qui les encadrait “bonne petite équipe“.

Les filles du futsal quant à elles, rencontraient en finale départementale le lycée Jules Fil de Carcassonne. C’est une équipe bien rodée et forte d’individualités jouant en club que nos filles ont rencontrée. La défaite peut paraître lourde : 12 à 5,  mais sans une réelle gardienne de but, la tâche était difficile. Néanmoins la qualification pour le championnat d’académie le 29 janvier est assurée en tant que vice-championnes départementales.

Les garçons de la section foot, pour leur part, affrontaient leurs traditionnels rivaux en championnat d’académie de futsal excellence : Jean Moulin de Béziers.
Nous avions engagé deux équipes, la 1ère composée essentiellement de jeunes de 2002 “les grands“ et la 2ème composée des 2003-2004 “les petits“.
Les premiers matchs ont donné des résultats contrastés : les grands gagnent contre l’équipe 2 de Jean Moulin 4 à 2 pendant que nos"petits" reçoivent un cinglant 9-0 par l’équipe 1 de Béziers. Les seconds matchs opposent les équipes 1 entre elles tout comme les équipes 2. Au final les équipes de Jean Moulin raflent la mise en gagnant le match des “1“ : 5-0 et celui des “2“ : 9 -6. Petite désillusion mais rien de bien étonnant quand on sait que faute de gymnase règlementaire pour faire du futsal nos équipes du lycée ne peuvent s’y entraîner.
Reste à venir le retour de l’académique en foot à 11 sur herbe, à Béziers le 4 mars, qui nous attend après notre brillante victoire chez nous à l’aller 3-1 ; le rendez-vous est pris.

Les "Grands" :

Les "Petits"

Une journée du 15 janvier un peu morose mais l’état d’esprit de nos jeunes n’en est pas affecté.
En espérant que de telles rencontres sportives entre lycée puissent perdurer ce qui est loin d’être sûr quand on connait la menace qui plane pour la rentrée prochaine sur le prolongement de l’emploi du temps des élèves sur le mercredi après-midi.

L'équipe d'EPS

Tags: